Aller au contenu principal

Le conseil local de la FCPE vous souhaite de bonnes vacances!

juin 28, 2019

Les représentants de parents d’élèves sont des parents bénévoles qui consacrent un peu de leur temps libre à la vie du lycée.

Dès la rentrée, en Septembre prochain, si vous souhaitez…

  • être délégué de la classe de votre enfant l’année prochaine;

  •  participer aux élections pour les Conseils, d’Etablissement et d’Ecole (P​​rimaire et ​Maternelle​), en octobre prochain ;

  •  faire partie d’une des Commissions de concertation au sein du lycée (Restauration, Hygiène et Sécurité, Caisse Solidarité, Bourses, Cesc) ;

  •  adhérer à la FCPE.

Vous pouvez nous le faire savoir par em​a​il : fcpelfcl@gmail.com
La FCPE tire son indépendance financière et morale de la seule cotisation de ses adhérents, des parents d’élèves.

BONNES VACANCES ET MERCI À TOUS CEUX QUI VOUDRAIENT CONTINUER À NOUS SOUTENIR

Conseil local FCPE du LFCL

IMG_0475

newsletter fcpe Maio 2019

Ardina

Chers parents d’élèves,

Le mercredi 15 mai 2019, Monsieur Serge Faure, Proviseur du lycée, a réuni les deux associations de parents d’élèves «afin de vous présenter l’organisation de l’école provisoire à compter de la rentrée 2019 et d’évoquer avec vous certains projets pour la prochaine rentrée.»
M. Le Proviseur était accompagné par plusieurs membres de l’administration.
L’  « école provisoire », c’est l’école pendant la durée des travaux du projet immobilier.  Le délai prévu est de deux ans. L’installation du chantier débutera cet été.
L’administration nous a présenté le plan de l’organisation de l’ensemble du lycée à partir de la rentrée prochaine, et cela pendant toute la durée du chantier : la zone des Algecos, les nouveaux emplacements des salles de cours, les schémas des flux de circulation, les espaces de recréation, les entrées et sorties des classes, etc.

COURS LES MERCREDIS APRES-MIDI ENTRE 14H ET 16H
Etant donné la réduction globale de l’espace, la direction propose d’allonger les plages horaires de fonctionnement des cours, notamment pour les dernières années de Collège – 4e et 3e – qui auraient cours les mercredis après-midi entre 14h et 16h.
Cela permettrait de mieux distribuer les heures de cours durant la semaine et d’éviter les « trous » pour ces niveaux scolaires. Mais aussi de mieux aménager les classes de 6e et 5e.
M. Le Proviseur explique qu’il y a actuellement 37 divisions en collège/lycée et que le lycée ne dispose que de 30 salles « complètes ».
Cet aménagement du temps scolaire le mercredi permettrait d’optimiser le temps/salle.

ATTENTION – Cette nouvelle disposition est proposée aux parents d’élèves via les deux associations. La décision finale devrait être votée au Conseil d’Etablissement du 25 Juin 2019. Nous appelons les parents d’élèves à s’exprimer et à nous faire part de leurs remarques.

Trois autres nouvelles dispositions ont été annoncées :

STAGE DES ELEVES EN MILIEU PROFESSIONNEL
Dans le cadre de la Réforme du Lycée, le stage des élèves en milieu professionnel, actuellement  réalisé en classe de 2de, fera dorénavant partie du programme de 3e, et pourrait aussi être un sujet complémentaire pour l’épreuve orale du Brevet. Pour l’année 2019/2020, et concernant les élèves qui seront alors en seconde (les actuels 3e), ils pourraient, par exemple, participer à des « journées métier » durant la semaine de l’orientation.

SUR LA TRANSITION PRIMAIRE/COLLEGE

Le travail de continuité des apprentissages du Cycle 3 (CM1-CM2-6ème), notamment le passage en 6e, sera renforcé.
La mise en place d’une « 6e sans notes » fera le lien avec ce type d’évaluation déjà en cours dans le Primaire. Les évaluations se feront via Pronote. Les enseignants de l’Elémentaire et de la classe de 6e travailleront ensemble concernant l’articulation de ces procédures et modes d’évaluation.
Toutes ces évaluations « sans note » seront transcrites en mode « évaluation avec note » dans le cas du passage au système scolaire portugais ou autre.
Une journée de rentrée différenciée pour les 6e est à l’étude, pour mieux accompagner les petits qui rentrent à « l’école des grands ».

SUR L’ANGLAIS EN PRIMAIRE
Changement en Primaire de l’enseignement des langues vivantes. L’enseignement de l’anglais commencera à partir de la Grande Section de Maternelle.
L’enseignement renforcé de l’anglais en cycle 3 est abandonné. Cette décision découle du parcours « PARLE » de l’AEFE.
Rappelons qu’en mars 2013, au moment des discussions sur la mise en place de cette modalité, la FCPE avait soulevée des réserves sur la méthode trouvée, quelque part discriminatoire, car elle séparait de fait « enfants anglophones et enfants lusophones ».
traço laranja

images (6)

La FCPE s’est réunie avec Mme. Cazebonne

Députée LREM de la 5ème circonscription des Français de l’étranger

(Espagne – Portugal – Andorre et Monaco)

Depuis un certain temps, plane sur l’ensemble des lycées français à l’étranger l’imminence d’une réforme du réseau de l’AEFE (Agence Enseignement Français à l’Etranger).

La FCPE a sollicité une rencontre à Madame la députée, S. Cazebonne, auteure d’un vaste rapport sur « l’enseignement français à l’étranger ». Cette rencontre a eu lieu ce jeudi, 28 mars 2019.

Dans cette réforme de l’AEFE, quelques sujets nous ont toujours interpellés et nous avons profité de l’occasion pour les exposer, notamment : une gestion des établissements de l’AEFE de moins en moins satisfaisante, qui se traduit depuis une décennie par des frais d’écolage de plus en plus chers, des sureffectifs durablement installés, des enseignants résidents non reconduits, un projet immobilier sans concertation avec les parents d’élèves, la cantine surchargée, dix ans de requête du BIO et des paniers repas…tout cela est resté lettre morte.
Vous avez la FCPE qui siège au Conseil d’Administration et si vous savez parler d’une voix et la porter fort, l’exécutif vous suivra – dira en substance Madame Cazebonne. Nous sommes étonnés de l’aplomb. Ce Conseil compte 28 sièges et les parents n’en disposent que de 2. Question : comment obtenir plus de sièges ? «Si on a de la volonté, ça se fait en moins d’un an », nous dit madame Cazebonne.De la volonté ?!!

Pourquoi cette énième proposition de réforme de l’AEFE?
Madame Cazebonne affirme que nous sommes rentrés dans un marché concurrentiel de l’éducation et que « les parents doivent être mieux écoutés, parce que sans les parents il n y a pas les élèves ». ?!
Il faut savoir qu’actuellement les parents d’élèves financent le budget de l’AEFE à hauteur de 70 %.

Volonté FCPE : STOP aux sureffectifs !
Sur les sureffectifs actuels du lycée, Madame Cazebonne sait que c’est « désagréable » pour les parents d’avoir des classes à 30, 32 élèves, elle dit l’avoir vécu. Mais dans le malheur nous sommes chanceux car, comme dit Madame la députée, contrairement à d’autres établissements le nôtre « n’est pas en voie de fermeture »…

Volonté FCPE : un enseignement de qualité sans hausse des frais de scolarité
Sur le remplacement des enseignants résidents par des enseignants détachés directs, Madame Cazebonne, nous assure que cela n’entraînera pas d’augmentations des frais de scolarité. Les détachés directs auront un contrat de deux fois trois ans. A la fin de cette période, ils rentreront en France. Dans le cas où il y aurait une reconduction supplémentaire, les parents auraient un avis à donner au sein d’une commission. Les enseignants actuels ne connaîtront pas cette mobilité, qui ne concernera que les nouveaux détachés à partir de l’année prochaine.
Nous doutons de l’attractivité de ces nouveaux contrats. Par ailleurs, si la France est en pénurie d’enseignants, comment va-t-elle mettre des professeurs à la disposition des EGD ?

Volonté FCPE : trouver une solution aux absences et non remplacements des enseignants et à l’introduction du BIO à la cantine ?
Le rapport Cazebonne ne répond pas aux sureffectifs, ni aux cantines surchargées, ni aux salles de cours exigües, ni aux absences et non remplacements des enseignants.
Il ouvre la voie à la création de quelques commissions de plus, où les parents auront un avis à donner, juste un avis, alors que nous demandons une représentation plus forte des parents localement.
La députée Cazebonne nous annonce que la réforme est en train de s’écrire et sera annoncée certainement avant l’été.

Nous remercions Madame la députée, S. Cazebonne, d’avoir acceptée notre invitation.
P.S: A cette rencontre c’est associée l’association GPE.

texture

Publicités

novembre 25, 2018

4bis

DSCF7958

paralelos

Elections des parents d’élèves 2018 – REMERCIEMENTS

octobre 15, 2018

 Résultats Elections Parents d’Elèves 2018

REMERCIEMENTS

Nous remercions tous les parents d’élèves qui, de par leur vote, ont apporté un soutien sans équivoque à la FCPE.

Nous félicitons tous nos adhérents et sympathisants qui, de par leurs encouragements et contributions diverses, nous ont permis de participer à ces élections.

La FCPE a pu ainsi élire 5 représentants au Conseil d’Ecole et 2 au Conseil d’Etablissement. Par rapport à l’année dernière, nous perdons un siège au Conseil d’Ecole.

La participation des parents cette année,  dans les deux conseils, est de 14.7% et 15,2%. Une participation toujours très faible. Un constat qui doit tous nous interroger, parents et administration. Il s’agit de trouver des moyens pour palier à cet énorme taux d’abstention.

Au-delà des résultats, nos/vos projets pour le lycée sont toujours d’actualité et nous vous invitons à rejoindre notre association, la FCPE, pour, ensemble, les mener à bien.

La FCPE tire son indépendance financière et morale de la seule cotisation de ses adhérents.

La FCPE est une association sans but lucratif et travaille en toute indépendance par rapport à la Direction, avec laquelle elle a des réunions régulières pour défendre l’intérêt des familles.

Merci à toutes et à tous,

Lisbonne, 13 octobre 2018

Le Bureau de la FCPE.

—————————————

AGRADECIMENTOS

Resultados Eleições Pais de Alunos 2018

Agradecemos a todos os pais de alunos que com o seu voto deram, de forma inequívoca, o seu apoio à FCPE.

Felicitamos todos os aderentes e simpatizantes que nos encorajaram e que contribuíram para a nossa participação nestas eleições.

A FCPE pôde, assim, eleger 5 representantes no “Conseil d’Ecole” e 2 no “Conseil d’Etablissement”. Em relação ao ano passado, perdemos um lugar no C. Ecole.

A participação dos pais, nos dois conselhos, é de 14,7 e 15,2 % respectivamente.. Uma participação que continua muito baixa o que deve motivar os pais e a administração a procurar meios para combater esta enorme abstenção.

Para além dos resultados, os nossos/vossos projectos para o liceu mantêm-se actuais e convidamo-los a realizá-los connosco.

A independência financeira e moral da FCPE depende inteiramente das cotizações dos seus aderentes.

A FCPE é uma associação sem fins lucrativos e trabalha de forma independente. As reuniões regulares que tem com a Direcção têm como único objectivo defender os interesses das famílias.

Obrigado a todas e a todos,

Lisboa, 13 de Outubro de 2018

A Direcção da FCPE,

 

3 cab

Campagne d’adhésion FCPE 2018-19

Adhérer, c’est avant tout se donner la possibilité de rencontrer d’autres parents d’élèves, de débattre ensemble, s’informer, de communiquer et de disposer de moyens matériels d’action. Adhérer à la FCPE ne vous engage pas à être actif dans l’association. Mais l’adhésion vous donne le droit de prendre part à l’Assemblée générale annuelle de l’association, ce qui vous permet de participer à la définition de ses orientations.

N’hésitez pas ! On a toujours quelque chose à partager : des idées, des critiques ou bien tout simplement l’amitié autour d’un café dans notre local. Vous serez les bienvenus.

Nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous comptons  sur vous pour défendre et promouvoir une l’école, toujours plus juste, moderne et où il fasse bon vivre pour tous les élèves !

Les seules rentrées d’argent de la Fcpe, sont celles des cotisations de ses adhérents.

Nous faisons un appel à cotisations 2018/2019 à tous nos adhérents : 15 euros / an / famille. La FCPE au lycée dépend de vous et de vos cotisations.

Vous pouvez désormais le faire aussi par virement bancaire :

FCPE Lisbonne Associacao

NIB : 0061 0050 0057 1196 5002 4

Pour rappel: les cotisations sont payables par année scolaire (l’année scolaire allant de Septembre à Juin), tous les ans.

Grâce aux cotisations (qui sont notre seule source de financement) la FCPE pourra financer ses actions et les dossiers qu’elle traite.

La Fcpe LFCL est une association à but non lucratif, qui représente la société civile. Elle a besoin du soutien de tous ceux qui adhèrent à ses idées/actions.

MERCI D’AVANCE À TOUS CEUX QUI VOUDRAIENT CONTINUER À NOUS SOUTENIR – vos cotisations et autres contributions nous permettront de poursuivre et d’avancer, ensemble

paralelos

!cid_image01

unnamed (1)

ecole 13Le dernier​ Conseil d’Etablissement de l’année s’est réalisé le 21 juin dernier. Notre association a, par le bais de ses deux élus, posé quatre questions à l’administration. Voici les questions et les réponses (de notre responsabilité):

1 / Effectifs pour l’année 2018/2019
La structure pédagogique du lycée français pour 2018/2019 nous a été présentée lors du Conseil d’Etablissement du 20 mars 2018.
Pouvez-vous nous confirmer le maintien de cette structure (effectifs/divisions) ?
Réponse administration
Une prévision de 2100 élèves à la rentrée. La liste d’attente d’élèves prioritaires est au nombre de 200.

2 / Projet immobilier
Pouvez-vous faire un point de situation concernant le projet immobilier en cours pour le Liceu Frances Vide Grenier  Voyage CM1 11  Fev 2012 (29)LFCL ?
Réponse administration
​Le projet immobilier se poursuit dans les délais prévus. Début des travaux en été 2019. ​L’administration ​a mentionné ​une proposition faite par le LFCL de prévoir un étage supplémentaire pour des salles sciences en Primaire.

3 / Point d’Ecoute
Nous avons appris que la convention ​concernant le​ Point d’Écoute ne sera pas reconduite l’année prochaine 2018-2019. Notre association est fort étonnée et mécontente de la suppression du Point d’Écoute. Pourrait-on connaître les raisons d’une telle décision?
Réponse administration
Il s’agit d’une question juridique. Le lycée français ne peut pas privilégier une entreprise individuelle par rapport à une autre. La décision de ne plus faire appel aux services de la psychologue n’est pas du seul fait du Proviseur, mais aussi de l’AEFE. Le ​Point d’​E​coute ne sera pas fermé​,​ on cherche une solution

enfants grands couverts4 / Restauration scolaire/ Information parents d’élèves
La restauration du lycée est une question sensible qui préoccupe les familles, indique l’enquête réalisée sur ce sujet en avril dernier par les deux associations de parents d’élèves.
Il y a des élèves des classes de lycée qui n’utilisent plus la cantine à partir de la fin ​mai (Terminales et Premières), du début du mois de ​juin (Troisièmes) et de la mi-​juin (Secondes), car ils n’ont plus cours. Ces repas peuvent-ils être décomptés des frais du 3ème trimestre ?

Pouvez-vous informer l’ensemble des parents d’élèves concernant les nouvelles modalités d’accès à la cantine pour lycéens à la prochaine rentrée de 2018/2019 ?
Réponse administration 

Une information officielle sera communiquée par le ​LFCL​ aux parents​,​​se rapportant à ​la demande motivée ​d​’inscription en demi-pension des lycéens pour l’année 2018-19.

Concernant les élèves des classes de lycée qui n’utilisent plus la cantine à partir de la fin du mois de ​mai​, l​’administration a rappelé que la demi-pension est un forfait, et permet donc un prix compétitif.

Les élèves qui n’utiliseraient plus la cantine à partir du mois de mai doivent ​en ​informer l’administration au mois de mars​; ​​le prix des repas, prix en dehors du forfait, sera alors plus cher, car ils ​seront facturés ​à l’unité.

 Par ailleurs…

Tous contre, sauf la direction !

L’A.E.F.E. doit supprimer 100 postes en 2018/2019. Le ​Proviseur a rappelé la « règle » : tout départ à la retraite/intégration/mutation se traduit par la fermeture du poste et la transformation en contrat local; il en va de même pour​ les départs en dehors des périodes officielles. Le poste de CPE expatrié (M.Barrat) sera fermé après son départ et transformé en contrat local.

Un vote a eu lieu : tous contre, sauf la direction.

​Pour la rentrée 2018/ 2019 : ​saturation en classe de seconde avec 160 élèves, soit 32 élèves par classe (5 divisions en seconde). Les classes de quatrième et de seconde sont les plus tendues.

Un ALGECO supplémentaire de 60 m² sera installé dans la cour du collège, devant le CDI collège, pour une période de deux ans.

Enquête Cantine avril 2018 – Suite…

Ce qu’il ​en ​ressort, c’est qu’il y a volonté de collaborer de la part de l’administration​,​ qui imagesreste à l’écoute. Les quantités de bio seront à évaluer à la rentrée, l’eau en bouteille sera remplacée par l’eau filtrée, il y aura un espace géré par les lycéens pour remplacer la MISS.
Par contre, l’option végétarienne pour tous n’est pas envisageable pour l’instant et apparemment, les élèves et les parents ne sont pas les seuls à souffrir des conditions de la cantine, lié​e​s à l’exiguïté de l’espace.

En conclusion
Les représentants de parents d’élèves sont des parents bénévoles qui consacrent un peu de leur temps libre à la vie du lycée.
Ils sont présents dans les différentes instances de l’établissement (conseils d’administration, conseils de classe, commission d’hygiène et de sécurité, conseil de discipline, etc.). C’est ainsi que les parents restent, dans la réalité et pas seulement dans des textes de lois, des membres à part entière de la communauté éducative.
D’ores et déjà…

  • Si vous souhaitez être délégué de la classe de votre enfant l’année prochaine;
  • Si vous souhaitez participer aux élections pour les Conseils, d’Etablissement et d’Ecole (P​​rimaire et ​Maternelle​), en octobre prochain ;
  • Si vous souhaitez faire partie d’une des Commissions de concertation au sein du lycée (Restauration, Hygiène et Sécurité, Caisse Solidarité, Bourses, Cesc) ;

Vous pouvez d’ores et déjà nous le faire savoir par em​a​il : fcpelfcl@gmail.com

noces 2

Pour la défense des lycées français à l’étranger

 Le désengagement de l’Etat français et la réforme de l’AEFE

Notre association alerte depuis des années les parents d’élèves sur le désengagement toujours plus important de l’Etat français en ce qui concerne l’enseignement français à l’étranger.

Les parents d’élèves financent actuellement plus de 60% du budget de l’AEFE, par le biais des frais de scolarité. La tendance va dans le sens de l’augmentation de ce pourcentage, au détriment des familles.

Avec la plupart des associations de parents d’élèves à l’étranger, nous sommes préoccupés par l’avenir de l’AEFE et l’absence d’un véritable dialogue / concertation avec les parents d’élèves.

Cette année, la coupe budgétaire de 33 millions (8% de son budget) en cours d’exercice, présage d’un avenir inquiétant pour l’AEFE.

Conséquences immédiates : un départ massif de nombreux professeurs titulaires et l’installation d’une forte inquiétude quant au non-renouvellement / changement de statut.

Mais aussi une baisse des crédits pédagogiques : voyages, sorties, visites, intervenants.

Rappelons  qu’en 2016, l’AEFE avait déjà effectué un prélèvement d’un demi-million d’euros sur les fonds de roulement du lycée à Lisbonne.

Nous avons besoin d’une plus grande écoute / participation des parents d’élèves aux prises de décision. Pas de réforme de l’AEFE dans le secret des dieux, pas de réforme de l’AEFE sans les parents d’élèves.

Parallèlement à ce climat sombre, les sureffectifs du lycée français à Lisbonne restent une vraie question sans véritable réponse. Nous avons besoin d’une solution pour la cantine, sans exclusion d’élèves. Et de garanties sur la stabilité des frais de scolarité.

La FCPE s’est toujours opposée à toute sélection, quelle qu’elle soit, et a toujours encouragé la mixité sociale au sein de l’école.

Plus que jamais, la mobilisation des parents d’élèves est nécessaire.

Conseil local de la FCPE / Lycée français Lisbonne

29 mai 2018

 

paralelos

Enquête Cantine avril 2018

Les représentants des parents d’élèves des deux associations, FCPE et GPE, siégeant au sein de la commission de restauration du lycée, ont mené le mois d’avril dernier, une enquête auprès des parents et des élèves, sur la restauration scolaire (cantine).

Voici un premier aperçu des résultats de cette enquête.

 

Enquête FCPE/GPE auprès des parents d’élèves et d’élèves du Lycée Français Charles Lepierre, avril 2018.

Enquête anonyme, en français et en portugais.

Des sujets de préoccupation très forte qui sont ressortis des réponses aux questions et des commentaires libres:

  • Temps d’attente, voir impossibilité d’accès à la cantine après un temps d’attente très long
  • Qualité des repas du point de vue nutrition : la friture, trop de sauce, pas assez de produits frais, goût n’est pas bon, desserts industriels, desserts trop sucrés, repas pas assez équilibrés, trop de viande, poisson considéré comme « de mauvaise qualité »
  • Manque de communication et d’information
  • Attitude des vigilantes

Souhaits :

  • Panier-repas dès collège et salle avec possibilité de manger le repas à l’intérieur
  • Plus de diversité et de variété, plus de qualité dans les plats
  • Mesures d’éducation autour de l’alimentation saine
  • Option végétarienne accessible à tous

Statistiques :

Réponses en Français : 319

Réponses en Portugais : 72

—–

Réponses d’élèves : 24.25%

Réponses de parents d’élèves : 75.75 %

—–

Les classes de 5ème surréprésentées

Globalement c’est l’école élémentaire et le collège qui ont répondu le plus

 

Français Enquete cantina avril 2018

Português Enquete cantina avril 2018.png

paralelos

Grève des enseignants du mardi 6 février 2018, veille du Comité Technique de l’AEFE

20180206_081817

Les restrictions budgétaires et les suppressions de postes imposées à l’AEFE font peser un grave danger sur l’existence même de l’AEFE et sur la qualité de l’enseignement. Outre les postes supprimés lors du dernier Conseil d’établissement, d’autres vont l’être lors du prochain.

traço verde
tn_20177715622

Sur les recentes mesures de l’Aefe (Agence pour l’enseignement français à l’étranger).

De quoi s’agit-il ?

 

1 / Suppression de 33 millions de crédits de paiement en 2017

2 / L’ augmentation régulière des pensions civiles en raison du GVT (glissement vieillissement technicité)

3 / La suppression pour 2018 de toutes les subventions perçues par les établissements.

Ces coupures budgétaires vont affecter l’ensemble du réseau Aefe… 

  • Fermeture de 80 postes d’expatriés et 100 postes de résidents à la rentrée prochaine (CE LFCL du 16/11/2017).

Une pétition fait état de : « Les suppressions des postes d’enseignants titulaires (500 postes soit 8% des effectifs) vont mécaniquement entraîner la hausse des recrutements d’enseignants en contrats locaux, aux conditions plus précaires, sans garantie de pérennité des postes ni de qualité pédagogique (Xavier DEPOUILLY -Lycée A.Yersin Hanoi, Vietnam)».

Au LFCL – Lisbonne

  • Deux départs à la retraite, en mathématiques et en SVT (second degré). Le poste en mathématiques sera supprimé et transformé en contrat local. Le poste en SVT sera maintenu.
  • Au premier degré un poste n’ayant pas été pourvu à la rentrée suite à des refus de détachement et des réponses aux recours est donc fermé et ne sera pas rouvert au 01/09/2018.
  • Rappelons que deux postes d’enseignants résidents avaient déjà été supprimés à la rentrée 2014.
  • Autre mesure : la suppression pour 2018 de toutes les subventions perçues par les établissements (forum des études supérieures et ambassadeurs en herbe).

Les sureffectifs

Parallèlement à ce climat sombre, il y a les sureffectifs du lycée qui restent une vraie question sans véritable réponse.

Actuellement on totalise 2048 élèves au lycée (2017/2018). Depuis 2014, les effectifs se sont accrus de 293 nouveaux élèves. La situation est telle que « les seules places disponibles seront sur les places laissées vacantes par des départs » – (CE LFCL du 16/11/2017).

L’Etat poursuit son désengagement

Les parents d’élèves, par le biais des frais de scolarité, financent actuellement 60% du budget de l’AEFE. La tendance est de faire croitre ce pourcentage et d’alourdir le fardeau des familles.

Rappelons encore qu’au début de l’année dernière (2016) l’AEFE avait déjà effectué un prélèvement  discrétionnaire de 500 000 euros sur les fonds de roulement du lycée.

En réduisant le nombre des enseignants résidants c’est la garantie de la qualité de l’enseignement qui en souffre et la précarité qui s’installe.

162e8739-c152-46d1-929f-e1ed15170aa9Caisse de solidarité

La FCPE a voté le nouveau règlement de la caisse de solidarité, tout en réitérant son désaccord par rapport à la composition des membres de cette commission au sein de laquelle la FCPE souhaite une plus forte représentation des parents d’élèves.

A la rentrée prochaine et suite à une demande des représentants de la FCPE au sein du CE, la cotisation volontaire des parents d’élèves pour la caisse de solidarité baissera de 25 euros à 20 euros, et ne sera facturée qu’une fois par famille.

traço laranja

Sur les récentes mesures de l’AEFE notre Fédération a pris position lors du dernier Conseil d’Administration de l’AEFE…

FCPE et AEFE 2017

paralelos

Un désaccord sur la Caisse de Solidarité du lycée qui persiste

162e8739-c152-46d1-929f-e1ed15170aa9

Le 14 novembre du mois en cours, l’administration a organisé une rencontre « afin de finaliser le règlement intérieur et la composition de la Caisse de Solidarité, qui sera présenté au conseil d’établissement du 16 novembre ».
Au cours de cette réunion, la FCPE a renouvelé ses propositions de réforme de la caisse « dans le sens d’une gestion plus démocratique pour les représentants des parents d’élèves ».
Ses propositions « s’inspirent du fonctionnement d’autres caisses de solidarité de lycées EGD comme le nôtre, notamment celle du lycée français de Madrid », et de son règlement, où les parents d’élèves sont mieux représentés.
Nous avions exprimé nos positions par écrit à M. le Proviseur, le 30 mai 2017, et au sein du Conseil d’Etablissement du 22 juin 2017.
Nous avions informé par écrit l’ensemble des parents d’élèves du lycée, le 30 juin 2017.
Les 14 et le 16 novembre dernier, l’administration du lycée a accepté certaines propositions de la FCPE et refusé d’autres, à savoir :

  1. Acceptation qu’à partir de la rentrée prochaine, la contribution volontaire des parents passe à 20€ par famille, au lieu des 25€ par élève actuels ;
  2. Acceptation que la priorité soit donnée aux frais qui sont à la charge des familles au titre de la scolarité, du service de santé et des assurances, des droits d’examen, des manuels scolaires, des livres complémentaires ;
  3. Acceptation que la commission ait accès à un compte-rendu des aides et des statistiques, absolument confidentiel.

Par contre, REFUS quant au rééquilibrage de la composition de la commission de la Caisse de Solidarité donnant plus de poids et de voix aux parents d’élèves. Sur cet aspect, l’administration n’a pas pris en compte les propositions de la FCPE. Le désaccord de fond persiste donc.

traço lilas

La FCPE lance cinq vidéos contre le harcèlement à l’école

juin 19, 2017

Pour accompagner les parents face à une situation de harcèlement, la FCPE, la MAE et Tralalere se sont associés pour apporter des éléments de réponse sur différentes thématiques : sensibiliser, détecter, en parler, y mettre fin et agir contre le cyberharcèlement. Les cinq vidéos sont accessibles librement sur le site de la FCPE, d’Internet sans crainte et de la MAE. A diffuser très largement !

https://www.youtube.com/channel/UCbPq7Wu0FjvlYhM2NuVoOYg

3 cab

traço laranja

 

EN UN CLIC…

mars 18, 2015

memo-picto

12 avril 2016 – Rencontre avec M. Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE / lettre aux parents GPE/FCPE (21/4/2016)

Juin 2015 – Rencontre avec Madame Hélène FARNAUD DEFROMONT, directrice de l’AEFE.

18 mars 2015 – Le conseil local de la Fcpe a rencontré monsieur le proviseur, Serge Faure, le mercredi 18 mars 2015 (compte rendu de la réunion).

18 février 2014 – Déclaration du conseil local Fcpe concernant la suppression de deux postes d’enseignants a la rentrée 2014/15. 

Février 2014 – Sur l’amiante au lycée Charles Lepierre / Lettre aux parents d’élèves

xadrez