Skip to content

BONNES VACANCES ET MERCI À TOUS CEUX QUI VOUDRAIENT CONTINUER À NOUS SOUTENIR

juin 29, 2018

unnamed (1)

 

ecole 13Le dernier​ Conseil d’Etablissement de l’année s’est réalisé le 21 juin dernier. Notre association a, par le bais de ses deux élus, posé quatre questions à l’administration. Voici les questions et les réponses (de notre responsabilité):

1 / Effectifs pour l’année 2018/2019
La structure pédagogique du lycée français pour 2018/2019 nous a été présentée lors du Conseil d’Etablissement du 20 mars 2018.
Pouvez-vous nous confirmer le maintien de cette structure (effectifs/divisions) ?
Réponse administration
Une prévision de 2100 élèves à la rentrée. La liste d’attente d’élèves prioritaires est au nombre de 200.

2 / Projet immobilier
Pouvez-vous faire un point de situation concernant le projet immobilier en cours pour le Liceu Frances Vide Grenier  Voyage CM1 11  Fev 2012 (29)LFCL ?
Réponse administration
​Le projet immobilier se poursuit dans les délais prévus. Début des travaux en été 2019. ​L’administration ​a mentionné ​une proposition faite par le LFCL de prévoir un étage supplémentaire pour des salles sciences en Primaire.

3 / Point d’Ecoute
Nous avons appris que la convention ​concernant le​ Point d’Écoute ne sera pas reconduite l’année prochaine 2018-2019. Notre association est fort étonnée et mécontente de la suppression du Point d’Écoute. Pourrait-on connaître les raisons d’une telle décision?
Réponse administration
Il s’agit d’une question juridique. Le lycée français ne peut pas privilégier une entreprise individuelle par rapport à une autre. La décision de ne plus faire appel aux services de la psychologue n’est pas du seul fait du Proviseur, mais aussi de l’AEFE. Le ​Point d’​E​coute ne sera pas fermé​,​ on cherche une solution

enfants grands couverts4 / Restauration scolaire/ Information parents d’élèves
La restauration du lycée est une question sensible qui préoccupe les familles, indique l’enquête réalisée sur ce sujet en avril dernier par les deux associations de parents d’élèves.
Il y a des élèves des classes de lycée qui n’utilisent plus la cantine à partir de la fin ​mai (Terminales et Premières), du début du mois de ​juin (Troisièmes) et de la mi-​juin (Secondes), car ils n’ont plus cours. Ces repas peuvent-ils être décomptés des frais du 3ème trimestre ?

Pouvez-vous informer l’ensemble des parents d’élèves concernant les nouvelles modalités d’accès à la cantine pour lycéens à la prochaine rentrée de 2018/2019 ?
Réponse administration 

Une information officielle sera communiquée par le ​LFCL​ aux parents​,​​se rapportant à ​la demande motivée ​d​’inscription en demi-pension des lycéens pour l’année 2018-19.

Concernant les élèves des classes de lycée qui n’utilisent plus la cantine à partir de la fin du mois de ​mai​, l​’administration a rappelé que la demi-pension est un forfait, et permet donc un prix compétitif.

Les élèves qui n’utiliseraient plus la cantine à partir du mois de mai doivent ​en ​informer l’administration au mois de mars​; ​​le prix des repas, prix en dehors du forfait, sera alors plus cher, car ils ​seront facturés ​à l’unité.

 Par ailleurs…

Tous contre, sauf la direction !

L’A.E.F.E. doit supprimer 100 postes en 2018/2019. Le ​Proviseur a rappelé la « règle » : tout départ à la retraite/intégration/mutation se traduit par la fermeture du poste et la transformation en contrat local; il en va de même pour​ les départs en dehors des périodes officielles. Le poste de CPE expatrié (M.Barrat) sera fermé après son départ et transformé en contrat local.

Un vote a eu lieu : tous contre, sauf la direction.

​Pour la rentrée 2018/ 2019 : ​saturation en classe de seconde avec 160 élèves, soit 32 élèves par classe (5 divisions en seconde). Les classes de quatrième et de seconde sont les plus tendues.

Un ALGECO supplémentaire de 60 m² sera installé dans la cour du collège, devant le CDI collège, pour une période de deux ans.

Enquête Cantine avril 2018 – Suite…

Ce qu’il ​en ​ressort, c’est qu’il y a volonté de collaborer de la part de l’administration​,​ qui imagesreste à l’écoute. Les quantités de bio seront à évaluer à la rentrée, l’eau en bouteille sera remplacée par l’eau filtrée, il y aura un espace géré par les lycéens pour remplacer la MISS.
Par contre, l’option végétarienne pour tous n’est pas envisageable pour l’instant et apparemment, les élèves et les parents ne sont pas les seuls à souffrir des conditions de la cantine, lié​e​s à l’exiguïté de l’espace.

En conclusion
Les représentants de parents d’élèves sont des parents bénévoles qui consacrent un peu de leur temps libre à la vie du lycée.
Ils sont présents dans les différentes instances de l’établissement (conseils d’administration, conseils de classe, commission d’hygiène et de sécurité, conseil de discipline, etc.). C’est ainsi que les parents restent, dans la réalité et pas seulement dans des textes de lois, des membres à part entière de la communauté éducative.
D’ores et déjà…

  • Si vous souhaitez être délégué de la classe de votre enfant l’année prochaine;
  • Si vous souhaitez participer aux élections pour les Conseils, d’Etablissement et d’Ecole (P​​rimaire et ​Maternelle​), en octobre prochain ;
  • Si vous souhaitez faire partie d’une des Commissions de concertation au sein du lycée (Restauration, Hygiène et Sécurité, Caisse Solidarité, Bourses, Cesc) ;

Vous pouvez d’ores et déjà nous le faire savoir par em​a​il : fcpelfcl@gmail.com

noces 2

Pour la défense des lycées français à l’étranger

 Le désengagement de l’Etat français et la réforme de l’AEFE

Notre association alerte depuis des années les parents d’élèves sur le désengagement toujours plus important de l’Etat français en ce qui concerne l’enseignement français à l’étranger.

Les parents d’élèves financent actuellement plus de 60% du budget de l’AEFE, par le biais des frais de scolarité. La tendance va dans le sens de l’augmentation de ce pourcentage, au détriment des familles.

Avec la plupart des associations de parents d’élèves à l’étranger, nous sommes préoccupés par l’avenir de l’AEFE et l’absence d’un véritable dialogue / concertation avec les parents d’élèves.

Cette année, la coupe budgétaire de 33 millions (8% de son budget) en cours d’exercice, présage d’un avenir inquiétant pour l’AEFE.

Conséquences immédiates : un départ massif de nombreux professeurs titulaires et l’installation d’une forte inquiétude quant au non-renouvellement / changement de statut.

Mais aussi une baisse des crédits pédagogiques : voyages, sorties, visites, intervenants.

Rappelons  qu’en 2016, l’AEFE avait déjà effectué un prélèvement d’un demi-million d’euros sur les fonds de roulement du lycée à Lisbonne.

Nous avons besoin d’une plus grande écoute / participation des parents d’élèves aux prises de décision. Pas de réforme de l’AEFE dans le secret des dieux, pas de réforme de l’AEFE sans les parents d’élèves.

Parallèlement à ce climat sombre, les sureffectifs du lycée français à Lisbonne restent une vraie question sans véritable réponse. Nous avons besoin d’une solution pour la cantine, sans exclusion d’élèves. Et de garanties sur la stabilité des frais de scolarité.

La FCPE s’est toujours opposée à toute sélection, quelle qu’elle soit, et a toujours encouragé la mixité sociale au sein de l’école.

Plus que jamais, la mobilisation des parents d’élèves est nécessaire.

Conseil local de la FCPE / Lycée français Lisbonne

29 mai 2018

 

paralelos

Enquête Cantine avril 2018

Les représentants des parents d’élèves des deux associations, FCPE et GPE, siégeant au sein de la commission de restauration du lycée, ont mené le mois d’avril dernier, une enquête auprès des parents et des élèves, sur la restauration scolaire (cantine).

Voici un premier aperçu des résultats de cette enquête.

 

Enquête FCPE/GPE auprès des parents d’élèves et d’élèves du Lycée Français Charles Lepierre, avril 2018.

Enquête anonyme, en français et en portugais.

Des sujets de préoccupation très forte qui sont ressortis des réponses aux questions et des commentaires libres:

  • Temps d’attente, voir impossibilité d’accès à la cantine après un temps d’attente très long
  • Qualité des repas du point de vue nutrition : la friture, trop de sauce, pas assez de produits frais, goût n’est pas bon, desserts industriels, desserts trop sucrés, repas pas assez équilibrés, trop de viande, poisson considéré comme « de mauvaise qualité »
  • Manque de communication et d’information
  • Attitude des vigilantes

Souhaits :

  • Panier-repas dès collège et salle avec possibilité de manger le repas à l’intérieur
  • Plus de diversité et de variété, plus de qualité dans les plats
  • Mesures d’éducation autour de l’alimentation saine
  • Option végétarienne accessible à tous

Statistiques :

Réponses en Français : 319

Réponses en Portugais : 72

—–

Réponses d’élèves : 24.25%

Réponses de parents d’élèves : 75.75 %

—–

Les classes de 5ème surréprésentées

Globalement c’est l’école élémentaire et le collège qui ont répondu le plus

 

Français Enquete cantina avril 2018

Português Enquete cantina avril 2018.png

paralelos

Grève des enseignants du mardi 6 février, veille du Comité Technique de l’AEFE

20180206_081817

Les restrictions budgétaires et les suppressions de postes imposées à l’AEFE font peser un grave danger sur l’existence même de l’AEFE et sur la qualité de l’enseignement. Outre les postes supprimés lors du dernier Conseil d’établissement, d’autres vont l’être lors du prochain.

traço verde
tn_20177715622

Sur les recentes mesures de l’Aefe (Agence pour l’enseignement français à l’étranger).

De quoi s’agit-il ?

 

1 / Suppression de 33 millions de crédits de paiement en 2017

2 / L’ augmentation régulière des pensions civiles en raison du GVT (glissement vieillissement technicité)

3 / La suppression pour 2018 de toutes les subventions perçues par les établissements.

Ces coupures budgétaires vont affecter l’ensemble du réseau Aefe… 

  • Fermeture de 80 postes d’expatriés et 100 postes de résidents à la rentrée prochaine (CE LFCL du 16/11/2017).

Une pétition fait état de : « Les suppressions des postes d’enseignants titulaires (500 postes soit 8% des effectifs) vont mécaniquement entraîner la hausse des recrutements d’enseignants en contrats locaux, aux conditions plus précaires, sans garantie de pérennité des postes ni de qualité pédagogique (Xavier DEPOUILLY -Lycée A.Yersin Hanoi, Vietnam)».

Au LFCL – Lisbonne

  • Deux départs à la retraite, en mathématiques et en SVT (second degré). Le poste en mathématiques sera supprimé et transformé en contrat local. Le poste en SVT sera maintenu.
  • Au premier degré un poste n’ayant pas été pourvu à la rentrée suite à des refus de détachement et des réponses aux recours est donc fermé et ne sera pas rouvert au 01/09/2018.
  • Rappelons que deux postes d’enseignants résidents avaient déjà été supprimés à la rentrée 2014.
  • Autre mesure : la suppression pour 2018 de toutes les subventions perçues par les établissements (forum des études supérieures et ambassadeurs en herbe).

Les sureffectifs

Parallèlement à ce climat sombre, il y a les sureffectifs du lycée qui restent une vraie question sans véritable réponse.

Actuellement on totalise 2048 élèves au lycée (2017/2018). Depuis 2014, les effectifs se sont accrus de 293 nouveaux élèves. La situation est telle que « les seules places disponibles seront sur les places laissées vacantes par des départs » – (CE LFCL du 16/11/2017).

L’Etat poursuit son désengagement

Les parents d’élèves, par le biais des frais de scolarité, financent actuellement 60% du budget de l’AEFE. La tendance est de faire croitre ce pourcentage et d’alourdir le fardeau des familles.

Rappelons encore qu’au début de l’année dernière (2016) l’AEFE avait déjà effectué un prélèvement  discrétionnaire de 500 000 euros sur les fonds de roulement du lycée.

En réduisant le nombre des enseignants résidants c’est la garantie de la qualité de l’enseignement qui en souffre et la précarité qui s’installe.

162e8739-c152-46d1-929f-e1ed15170aa9Caisse de solidarité

La FCPE a voté le nouveau règlement de la caisse de solidarité, tout en réitérant son désaccord par rapport à la composition des membres de cette commission au sein de laquelle la FCPE souhaite une plus forte représentation des parents d’élèves.

A la rentrée prochaine et suite à une demande des représentants de la FCPE au sein du CE, la cotisation volontaire des parents d’élèves pour la caisse de solidarité baissera de 25 euros à 20 euros, et ne sera facturée qu’une fois par famille.

traço laranja

Sur les récentes mesures de l’AEFE notre Fédération a pris position lors du dernier Conseil d’Administration de l’AEFE…

FCPE et AEFE 2017

paralelos

Un désaccord sur la Caisse de Solidarité du lycée qui persiste

162e8739-c152-46d1-929f-e1ed15170aa9

Le 14 novembre du mois en cours, l’administration a organisé une rencontre « afin de finaliser le règlement intérieur et la composition de la Caisse de Solidarité, qui sera présenté au conseil d’établissement du 16 novembre ».
Au cours de cette réunion, la FCPE a renouvelé ses propositions de réforme de la caisse « dans le sens d’une gestion plus démocratique pour les représentants des parents d’élèves ».
Ses propositions « s’inspirent du fonctionnement d’autres caisses de solidarité de lycées EGD comme le nôtre, notamment celle du lycée français de Madrid », et de son règlement, où les parents d’élèves sont mieux représentés.
Nous avions exprimé nos positions par écrit à M. le Proviseur, le 30 mai 2017, et au sein du Conseil d’Etablissement du 22 juin 2017.
Nous avions informé par écrit l’ensemble des parents d’élèves du lycée, le 30 juin 2017.
Les 14 et le 16 novembre dernier, l’administration du lycée a accepté certaines propositions de la FCPE et refusé d’autres, à savoir :

  1. Acceptation qu’à partir de la rentrée prochaine, la contribution volontaire des parents passe à 20€ par famille, au lieu des 25€ par élève actuels ;
  2. Acceptation que la priorité soit donnée aux frais qui sont à la charge des familles au titre de la scolarité, du service de santé et des assurances, des droits d’examen, des manuels scolaires, des livres complémentaires ;
  3. Acceptation que la commission ait accès à un compte-rendu des aides et des statistiques, absolument confidentiel.

Par contre, REFUS quant au rééquilibrage de la composition de la commission de la Caisse de Solidarité donnant plus de poids et de voix aux parents d’élèves. Sur cet aspect, l’administration n’a pas pris en compte les propositions de la FCPE. Le désaccord de fond persiste donc.

traço lilas

calinous julho 2017

Solidarité enfants d’Haïti – Juillet 2017
Solidariedade Crianças do Haiti – Julho 2017

Le 12 juillet de cette année, une délégation de l’association « Les Calinous » de Pau/France, qui vient en aide aux enfants d’Haïti et soutient la construction d’une école dans ce pays, est venue à Lisbonne et s’est rencontrée avec la FCPE. 
Tous ont gardé des bons souvenirs de cette rencontre.
« Voici quelques nouvelles de France après notre passage à Lisbonne qui nous a ravi. Nous avons été enchantés de vous rencontrer et de mettre des visages sur les personnes qui aident l’association Les Calinous d’Haïti. »
La FCPE soutient cette association par la vente de manuels scolaires usagés offerts par les familles du LFCL.

____________
A 12 de Julho deste ano, uma delegação da associação « Les Calinous » de Pau / França, que ajuda crianças no Haiti e apoia a construção de uma escola naquele país, veio a Lisboa e reuniu-se com a FCPE.
Deste encontro todos guardaram boas recordações…
“Algumas notícias de França depois da nossa passagem em Lisboa, que nos agradou muito. Ficamos encantados por podermos conhecer visualmente as pessoas que ajudam a associação Les Calinous d’Haiti.”
A FCPE apoia financeiramente esta associação com a venda de livros usados oferecidos pelas famílias do LFCL.

traço lilas

Publicités

M. Le Directeur de l’AEFE…

juin 19, 2017

M. Le Directeur de l’AEFE…

Chers parents d’élèves du lycée Charles Lepierre,
Les deux associations de parents d’élèves du lycée français à Lisbonne, à savoir, la FCPE et le GPE, se sont réunies vendredi 7 avril 2017, avec M.Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE, en présence de M. Serge Faure, proviseur du lycée. Concernant les sureffectifs du lycée, les deux associations lui ont remis, en main propre, la lettre commune que voice:

DIRECTEUR aefe

M. Le Directeur de l’AEFE,
Directeur de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger
23, Place de Catalogne
75014 PARIS – France

Lisbonne, le 7 avril 2017

M. Le Directeur de l’AEFE,
Les deux associations de parents d’élèves du lycée français à Lisbonne, à savoir, le Conseil local de la FCPE et le GPE – Groupement des Parents d’Elèves, se sont réunies pour aborder ensemble la situation actuelle du lycée concernant les sureffectifs.
En effet, les fortes augmentations du nombre d’élèves vérifiées au cours des deux dernières années, se poursuivent et ne cessent plus. Les limites des effectifs du lycée sont de plus en plus élastiques et étirables.
Les prévisions pour la rentrée prochaine (2017/2018) approchent les 2100 élèves. Du jamais vu et du jamais imaginé. Comment cela est-il possible ? Et pourtant, les alertes émises par les parents ne manquent pas.
Nous ne sommes pas d’accord et tenons à l’exprimer véhémentement à l’AEFE, en votre personne.
Nous continuons d’affirmer que l’édifice du lycée n’a pas subi de transformation ni d’agrandissement en nombre de salles ou de mètres carrés de plancher permettant de recevoir tous ces élèves. Et le projet immobilier en cours, inopportunément, n’a pas non plus cette ambition.
De plus, si ce projet est nécessaire pour rassembler le primaire et la maternelle, il ne règle pas le problème des sureffectifs du lycée.

M. Le Directeur, la vie au sein du lycée français à Lisbonne se dégrade et les parents d’élèves s’inquiètent sérieusement. Nous vous l’avons déjà communiqué à maintes reprises et les comptes rendus du Conseil d’Etablissement du lycée attestent nos préoccupations et nos désaccords.
Dans ce contexte, nous vous demandons une prise de position ferme sur les sureffectifs et le retour progressif aux 1800 élèves pour lesquels le lycée a été conçu et bâti à l’origine.
Nous annexons à cette lettre notre Déclaration au Conseil d’Etablissement du 22 mars 2016, «Sur l’augmentation des effectifs du lycée», qui exprime officiellement et publiquement notre position sur la question des sureffectifs (https://fcpelfcl.wordpress.com/frais-scolaires-non/).

Nos deux associations vous adressent cette lettre pour vous communiquer le sentiment des parents, vous alerter une fois de plus sur la situation de rupture du Lycée Français Charles Lepierre à Lisbonne et appeler à votre bon sens pour qu’une issue soit trouvée rapidement.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, nos sentiments distingués,

La Présidente du GPE, Elizabeth Martins Oliveira

Le Président du conseil local de la FCPE, Pierre Guibert

Cc Parents d’élèves du lycée Charles Lepierre / Lisbonne – Portugal
Cc Monsieur le Proviseur du lycée Charles Lepierre / Lisbonne – Portugal
Cc Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international 
Cc Monsieur le député de la 5ème circonscription des Français de l’étranger
Cc Madame la Présidente de la FCPE / Paris
Cc Monsieur le Président de la FAPEE / Paris

barre couleur 1-

La FCPE lance cinq vidéos contre le harcèlement à l’école

Pour accompagner les parents face à une situation de harcèlement, la FCPE, la MAE et Tralalere se sont associés pour apporter des éléments de réponse sur différentes thématiques : sensibiliser, détecter, en parler, y mettre fin et agir contre le cyberharcèlement. Les cinq vidéos sont accessibles librement sur le site de la FCPE, d’Internet sans crainte et de la MAE. A diffuser très largement !

https://www.youtube.com/channel/UCbPq7Wu0FjvlYhM2NuVoOYg

barre couleur 1-

Rencontre avec le Proviseur et l’administration du lycée

images (5)Le vendredi 17 février, dernier jour avant les vacances de février, M. Serge Faure, proviseur, et toute l’administration du lycée, ont reçu une délégation de la FCPE, conduite par son président, Pierre Guibert.

Dans le cadre de cette rencontre, nous avons abordé des questions comme, le projet immobilier du lycée et la réunion du 31 mars prochain, les questions de sécurité, les sureffectifs et prévisions pour la prochaine rentrée, la cantine, la caisse de solidarité et le harcèlement en milieu scolaire.

Ainsi et dans le cadre du projet immobilier, « un premier jury se réunira le vendredi 31mars de 9h à 16h au LFCL, afin d’effectuer une première sélection parmi les cabinets d’architecture ayant déposé un dossier». Un représentant des parents d’élèves peut y siéger.

Ce projet concerne une extension et le réaménagement de la maternelle, la construction en dur d’un bâtiment en remplacement des Algecos (préfabriqués du primaire) et la création d’une deuxième entrée du lycée réservée aux élèves de la maternelle et de l’élémentaire. Le bâtiment central, le gymnase et la cantine sont exclus de ce projet immobilier.

La Fcpe a critiqué l’absence d’investissement de l’Aefe et le manque d’ambition de ce projet immobilier, alors que le lycée ne connait pas de travaux de fond depuis plus de soixante ans.

Le nombre d’élèves continuera à augmenter, même si légèrement et si le nombre de divisions de 74 restera figé. Ainsi des 2014 élèves enregistrés en octobre 2016 on pourra s’approcher des 2050 à la rentrée prochaine. Les demandes d’inscriptions affluent et la pression est toujours là. La Fcpe s’est de nouveau montrée préoccupée et a fait connaitre ses inquiétudes concernant les sureffectifs et les moyennes d’élèves par classe qui ne font que grimper.

Sur la sécurité et la cantine, deux sujets récurrents de ces réunions, la direction s’est montrée rassurante sur la maîtrise des flux et la prévention d’insécurité.

Après ces vacances de février, la caisse de solidarité, fera objet d’une réflexion approfondie, sur l’ensemble de ses attributions. Il faut alléger les démarches et rendre la caisse plus proche des familles.

Sur le harcèlement en milieu scolaire, surtout dans sa version du cyber-harcèlement, la direction s’est montrée ouverte et vivement intéressée à nos propositions d’actions autour de la projection du film du film « Marion 13 ans pour toujours”.

Nous avons signalé notre accord sur l’idée avancée par notre consœur pour que les emails des délégués soient accessibles sur Pronote.

Nous avons adresses nos remerciements á l’école et aux professeurs pour avoir permis la récente venue et le témoignage d’une ancienne déportée.

La réunion s’est passée dans une ambiance cordiale, franche et  constructive.

Février 2017

barre couleur 1-

Gratuité des transports publics de Lisbonne jusqu’à 12 ans

transferir (1)

Les transports publics de Lisbonne sont gratuits pour les enfants jusqu’au mois de leur 13e anniversaire. Il suffit de faire le pass Lisboa Viva Criança.

_____________

A partir de 1 de Fevereiro 2017, as crianças dos 4 aos 12 anos (inclusive) têm direito a transporte gratuito na Carris e no Metro, desde que sejam titulares do cartão Lisboa Viva (LV) com perfil Criança.

Esta medida visa:
– Fomentar a mobilidade inclusiva;
– Promover a utilização do transporte público junto dos jovens;
– Criar hábitos de utilização do transporte público desde a infância;
– Melhorar a qualidade de vida da cidade.

As crianças que ainda não têm cartão LV podem requisitá-lo em qualquer posto de venda do Metro, nos Espaços Cliente Santo Amaro ou Arco do Cego, nos Quiosque Mob Carris ou em qualquer Operador de Transportes da Região de Lisboa.

barre couleur 1-

Campagne d’adhésion FCPE 2017

adhesionAdhérer, c’est avant tout se donner la possibilité de rencontrer d’autres parents d’élèves, de débattre ensemble, s’informer, de communiquer et de disposer de moyens matériels d’action. Adhérer à la FCPE ne vous engage pas à être actif dans l’association. Mais l’adhésion vous donne le droit de prendre part à l’Assemblée générale annuelle de l’association, ce qui vous permet de participer à la définition de ses orientations.

N’hésitez pas ! On a toujours quelque chose à partager : des idées, des critiques ou bien tout simplement l’amitié autour d’un café dans notre local. Vous serez les bienvenus.

Nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous comptons  sur vous pour défendre et promouvoir une l’école, toujours plus juste, moderne et où il fasse bon vivre pour tous les élèves !

Les seules rentrées d’argent de la Fcpe, sont celles des cotisations de ses adhérents.

Nous faisons un appel à cotisations 2016/2017 à tous nos adhérents : 15 euros / an / famille. La FCPE au lycée dépend de vous et de vos cotisations.

Vous pouvez désormais le faire aussi par virement bancaire :

FCPE Lisbonne Associacao

NIB : 0061 0050 0057 1196 5002 4

Pour rappel: les cotisations sont payables par année scolaire (l’année scolaire allant de Septembre à Juin), tous les ans.

Grâce aux cotisations (qui sont notre seule source de financement) la FCPE pourra financer ses actions et les dossiers qu’elle traite.

La Fcpe LFCL est une association à but non lucratif, qui représente la société civile. Elle a besoin du soutien de tous ceux qui adhèrent à ses idées/actions.

MERCI D’AVANCE À TOUS CEUX QUI VOUDRAIENT CONTINUER À NOUS SOUTENIR – vos cotisations et autres contributions nous permettront de poursuivre et d’avancer, ensemble!

barre couleur 1-

La Commission Hygiène et Sécurité Conditions de Travail (CHSCT), s’est réunie  le lundi, 16 janvier 2017

exercice-securite-ecole-attentats

Présents : Serge Faure, proviseur, Agnès Marinier, proviseure-adjointe, Cécile Debroise (budget/comptabilité), Benoît Barrat (CPE), Bertrand Elgoyhen, enseignant, Françoise Andrade, personnel, Elena Fontaine, infirmière, les deux représentants des parents d’élèves, Pierre Guibert (FCPE). Filipe Tribolet (GPE) et Jose Passos (Agent-chef).

Absents : deux représentants des élèves, le médecin et un représentant des enseignants.

Le PPMS – Le plan particulier de mise en sécurité, est consultable chez Madame Cecile Debroise.

Bilan de l’exercice « prévention incendie » du 15 décembre 2016 : renforcement des agents sur les points stratégiques et rallongement de la sonnerie pour les alertes. Le temps record de  3 minutes pour l’évacuation  complète du lycée fut atteint. Quelques portes difficiles à ouvrir, création de sirènes dans les Algecos, volume à augmenter, clarification des consignes de ne pas fermer les portes à clef.

Exercices de confinement: assez anxiogène, sonnerie différente, un groupe de travail doit être constitué pour une réflexion sur ce sujet, les associations de parents d’élèves y sont invitées.

Trois types d’exercice: 1 – Attentats, explosion, évacuation    2 – Tremblement de terre  3 – Confinement.

Proposition de création d’un groupe de réflexion sur le test de confinement.

Bilan des actions  2016 (430 000 euros) : Salle de science, auvent, sol, faux-plafonds, lino acoustique cantine et salle de langue, mobiliers, 400 chaises, store, salle de musique, peinture, éclairage extérieure, serrures, clim réversible salle de science. Six personnes en formation au défibrillateur.

Formation aux soins « premiers secours » est obligatoire pour un certain personnel de la cuisine, les surveillants et les assistantes de maternelle. La formation reste ouverte aux  enseignants sur la base du volontariat. Stage de 15 personnes.

Projet immobilier accélération du processus: Concours de maitrise d’œuvre  sera lancé fin janvier, travaux en 2018, livraison fin 2020. Publication Européenne pour les architectes.

REPONSE DE LA DIRECTION AUX QUESTIONS COMMUNES, FCPE ET GPE

1 – Périodicité des réunions de la commission

Réponse : Une nouvelle réunion est annoncée pour le13 avril 2017.

2 – Sur les effectifs du lycée

Réponse : On n’augmente pas la structure pédagogique donc les effectifs resteront stable (2020 maxi).

3 – Exercice de prévention

Réponse : L’exercice d’évacuation du 15/12/2016 s’est très bien déroulé et le temps d’évacuation a été ramené de 5mn à 3mn. La fluidité améliorée. Le projet immobilier ne prévoit pas d’intervention sur le bâtiment principal. Un représentant de chaque association peut s’associer aux prochains exercices de prévention.

4 – « Service de santé scolaire » / Information sur les accidents

Réponse : Principe de précaution donc appel aux services d’urgences (112). En cas d’accident l’infirmière se déplace. Etablissement d’un document sur la procédure des gestions administratives et médicales des accidents scolaires. D’accord pour le rafraichissement des informations sur le site via le service informatique. Les parents sont invités à signaler à la direction tout document caduc sur le site du lycée.

Attributions et mission de la CHSCT.  Le PPMS c’est quoi?

o

3 cab

traço laranja

 

septembre 11, 2016

!cid_f0ae6a13372648fa864cdd9b2ed342ee

Faire vivre la coéducation !

juin 8, 2016

Lettre n° 65 – Juin 2016

Dans son discours d’ouverture lors du congrès national de la FCPE, Liliana Moyano a clamé qu’elle neimage fcpe 2013 tolérerait plus la moindre entorse au décret de 2006 qui fixe, entre autres, les droits des représentants des parents d’élèves.
Les délégués FCPE ont confirmé leur ras-le-bol en adoptant à l’unanimité la motion « Application du décret parents ». Ainsi la présidente de la FCPE a déclaré que tout incident, même le plus minime s’il en est, fera systématiquement l’objet d’une remontée par nos soins au ministère de l’Education nationale, puis ce sera le recours auprès du tribunal administratif.

Elle invite ses conseils départementaux à signaler systématiquement tout manquement dans l’application des droits des parents notamment sur :

– L’affichage des coordonnées des représentants de parents d’élève en début d’année notamment des associations représentées en CDEN, CAEN ou au CSE (art. D111-6 et D111-7 du code de l’éducation) ;

– La communication de la liste des parents d’élèves de l’école ou de l’établissement scolaire, avec leurs coordonnées (art. D111-8).

– La mise à disposition d’une boîte aux lettres et d’un panneau d’affichage (art. D111-8) ;

– La possibilité de distribuer nos documents dans de bonnes conditions et sans censure (art. D111-9) ;

– La possibilité pour les représentants des parents d’exercer pleinement leur rôle de médiateur (art. D111-11) ;

– Des horaire
s de réunion des instances compatibles avec les disponibilités des parents (art. D111-12) ;

– La mise à disposition des mêmes documents et des mêmes informations pour les représentants des parents d’élèves que pour les autres membres de l’instance concernée (art. D111-13) ;

– La mise à disposition d’un local de l’école ou de l’établissement scolaire pour l’organisation de réunions, pendant ou en dehors du temps scolaire (art. D111-14).

Cette liste n’est pas limitative, l’imagination des chefs d’établissements et des directeurs d’école étant parfois foisonnante lorsqu’il s’agit d’entraver le droit des parents d’élèves.

deco4

Sur l’augmentation des effectifs du lycée

avril 15, 2016

conseils_icon

Déclaration au Conseil d’Etablissement

Séance du 22 mars 2016

« Sur l’augmentation des effectifs du lycée»

Monsieur le Président du Conseil d’Etablissement,

Les cinq élus des parents d’élèves, GPE et FCPE, du Conseil d’Etablissement réunie ce jour 22 mars 2016, entendent affirmer :

À la rentrée 2014/15, le lycée comptait 1810 élèves et déjà de nombreux problèmes liés à ce sureffectif étaient visibles et inlassablement soulevés par nos deux associations au sein de ce Conseil. Au cours des six années écoulées, nombreux ont été les courriers à ce sujet échangés avec les instances du lycée et de l’Aefe.

Cette année  2015/16 on comptait a la rentrée 1910 élèves. A la rentrée prochaine, 2016/17, et au vu des prévisions nous dépasserons certainement les 2000 élèves.

Pourtant l’édifice du lycée n’a pas subi de transformation, d’agrandissement en nombre de salles ou mètres carrés de plancher, pour pouvoir recevoir tous ces élèves.

Sans vouloir soulever toutes les imprécisions, contradictions et incohérences autour de cette question, nous en relevons à peine deux :

Le 1 Avril 2015, il y a un an, nous nous sommes réunis avec Monsieur Pierre FAVRET et Madame Sabine BARON (budget),  représentants du service immobilier de l’AEFE. Au cours de cette réunion M. Favret a affirmé que le projet immobilier serait conçu sur la base des effectifs du lycée, soit environ 1800 élèves et ne concernerait que le site actuel du lycée.

Le 1 juin 2015, Madame Hélène FARNAUD DEFROMONT, alors directrice de l’AEFE, nous parlait déjà d’une « prévision de 1850 effectifs pour la rentrée de septembre 2015 ».

A la rentrée prochaine, 2016/17, et si les prévisions s’avèrent exactes, nous dépasserons les 2000 élèves.

Le manque de cohérence est grand et nous laisse perplexe.

Monsieur le Président du Conseil d’Etablissement,

Nous sommes très préoccupés par la situation actuelle qui traverse notre lycée et sommes profondément fatigués d’entendre tout et son contraire et excédés qu’on nous vante un enseignement d’excellence dans ces conditions.

Veuillez agréer, Monsieur le Président du Conseil d’Etablissement, nos sentiments les meilleurs.

Les représentants des parents d’élèves élus au Conseil d’Etablissement :

António Sobral, GPE

Elizabeth Martins-Oliveira, GPE

Ghislaine Firino-Martell, GPE

João Machado, FCPE

Pierre Guibert, FCPE

PS – Nous demandons que ce document soit annexé au compte-rendu de cette séance (22 mars 2016)

noces 2

fcpegpe

Lettre des deux associations de parents d’élèves, FCPE et GPE, adressée le 8 janvier 2016, à Madane Helene Farnaud -Defromont, directrice de l’AEFE…

Sur le prélèvement de 500 000 euros efectué par l’AEFE sur les fonds de roulements du lycée et la forte augmentation du nombre d’élèves vérifiée cette rentrée, les parents d’élèves s’interrogent et s’inquiètent.

__________________

DIRECTEUR aefe

Réponse de M. Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE, le 2 mars 2016.

noces 2

Liceu Frances Vide Grenier  Voyage CM1 11  Fev 2012 (29)

deco4

EN UN CLIC…

mars 18, 2015

memo-picto

12 avril 2016 – Rencontre avec M. Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE / lettre aux parents GPE/FCPE (21/4/2016)

Juin 2015 – Rencontre avec Madame Hélène FARNAUD DEFROMONT, directrice de l’AEFE.

18 mars 2015 – Le conseil local de la Fcpe a rencontré monsieur le proviseur, Serge Faure, le mercredi 18 mars 2015 (compte rendu de la réunion).

18 février 2014 – Déclaration du conseil local Fcpe concernant la suppression de deux postes d’enseignants a la rentrée 2014/15. 

Février 2014 – Sur l’amiante au lycée Charles Lepierre / Lettre aux parents d’élèves

xadrez

mars 7, 2015

Rencontres officielles

Voir « Actualités -Vie Scolaire »

  1. Rencontre avec M. Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE / 12 avril 2016
  2. Rencontre avec Madame Hélène FARNAUD DEFROMONT, directrice de l’AEFE / 1 juin 2015
  3. Rencontre avec Monsieur Pierre FAVRET, responsable du service immobilier de l’AEFE, et madame Sabine BARON, responsable du service du budget, le 1 avril 2015
  4. Rencontre avec Monsieur M. Panthène, Coordonnateur délégué de la direction de l’AEFE, le 10 avril 2014 
  5. Rencontre avec Monsieur Yung, Sénateur, le 21 mars 2014
  6. Rencontre avec la Direction des Ressources Humaines de l’AEFE et du MEN, le 19 Novembre 2013
  7. Rencontre avec Monsieur Aranud Leroy, député socialiste de la 5ème circonscription des Français de l’étranger (Andorre, Espagne, Monaco & Portugal), et Monsieur Antoine Lesecq son collaborateur parlementaire le 6 septembre 2013
  8. Rencontre avec Mme Christiane Kammermann, sénatrice, représentante des français établis hors de France, le 21 mars 2013.
  9. Rencontre avec M. BOASSON Olivier, Directeur-adjoint de l’AEFE, le 4 mars 2013.
  10. Rencontre avec M. Panthène, directeur AEFE pour l’Europe du Sud, le 12 décembre 2012.
  11. Rencontre avec Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux français à l’étranger, le 22 novembre 2012.
  12. Rencontre avec Mme Anne-Marie Descôtes, directrice de l’AEFE, le 28 juin 2012.

xadrez

Semaine de l’orientation – LFCL 2014

_FSC2597

Pierre GUIBERT / PHOTOGRAPHE – www.guibertphotographe.com

xadrez